KINÉSITHÉRAPIE ET CANCER DU SEIN

mainimg

RÉÉDUCATION FONCTIONNELLE

Rééducation fonctionnelle après chirurgie mammaire et un curage chirurgical du creux axillaire

 

Chaque patiente traitée pour un cancer du sein devrait bénéficier d’une rééducation à différentes étapes (post-opératoire immédiate, pendant ou après chimio- et radiothérapie) de sa maladie.

 

LES OBJECTIFS

La kinésithérapie après un cancer du sein vise à :

  • Traiter les complications veineuses et/ou lymphatiques (lymphocèle, lymphœdème);
  • Éviter que vous n’adoptiez, par réflexe, des positions qui semblent vous soulager sur le moment mais qui peuvent être sources d’enraidissement (on parle de positions antalgiques
  • Retrouver progressivement la mobilité de votre épaule et de votre bras à l’aide d’exercices spécifiques. Notamment en prévision des séances de radiothérapie qui nécessitent de pouvoir monter votre bras au-dessus de la tête.
  • Aider à la cicatrisation (à la suite de la chirurgie du cancer et/ou de reconstruction du sein) et, si nécessaire, assouplir la cicatrice et les tissus. Automassage cicatrice est recommander après 3 semaines post opératoire.
  • Conserver votre force physique et votre mobilité.
  • Améliorer votre bien être général (soulager les tensions du cou, du dos, de la zone opérée)
  • Reprendre vos activités quotidiennes et progressivement vos activités sportives, si vous en aviez.

Chaque situation est particulière et nécessite une prise en charge individuellement adaptée avec une rééducation douce et progressive par un kinésithérapeute spécialisé.
Parlez-en à votre gynécologue, ou bien à votre médecin traitant.


LISTE DES ADRESSES DES KINÉSITHÉRAPEUTES À TÉLÉCHARGER
BROCHURE KINÉSITHÉRAPIE ET CANCER DU SEIN